La formation initiale de l’ENSA a pour objectif de former de hauts cadres et de les préparer aux responsabilités et aux exigences de la haute fonction publique.

L’École a pour  ambition de former  une  nouvelle génération de “hauts fonctionnaires”. La réingénierie de  la formation doit viser à faire d’eux des fonctionnaires exemplaires  et engagés dans la vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI Que Dieu Le Glorifie, des «managers publics efficaces», de véritables « vecteurs/accélérateurs» des reformes et « ambassadeurs des valeurs du service public».

L’accompagnement de cette dynamique exige une formation de grande qualité, dans une École d’application, portée par des ressources et des compétences adaptées et des services, méthodes et outils pédagogiques rénovés.

Le nouveau projet pédagogique est bâti autour de 6 principes directeurs :

1. Une offre de  formation a dominante  pratique, intégrant une approche pragmatique (simulations, méthodes des cas,…) se distinguant par sa richesse, son originalité et son réalisme.

2. Une formation en alternance entre les périodes d’enseignements pratiques  et les stages devant privilégier la mise en « situation de responsabilité » afin que les élèves en formation puissent disposer des compétences professionnelles, comportementales et humaines nécessaires.

3. Un contenu approfondi des cursus de formation : Dans le nouveau projet pédagogique, un accent particulier est accorde aux questions émergentes ou en évolution que sont le management public, l’évaluation des politiques publiques, la territorialité, le numérique, la gouvernance, les relations avec le citoyen et aussi l’ouverture sur le secteur prive et sur l’international, notamment les zones géographiques a forte influence sur le Maroc : l’Europe et l’Afrique.

4. Une formation intégrant les pédagogies en matière de valeurs du service public , d’éthique, de déontologie et d’engagement citoyen.

5. Un cadre d’apprentissage intégré dans “l’environnement de l’École”. Celui-ci est fortement implique dans la construction du projet pédagogique et dans l’encadrement de la formation (En collaboration étroite entre le comite scientifique, les enseignants, les experts, les hauts fonctionnaires de !’administration, les gestionnaires publics et prives, les institutions partenaires et la société civile et avec une coréalisation d’études et d’actions de recherche).